Et au travail ?

Temps de présence, temps de travail

Gérer le temps de présence auprès de la famille?

Le congé sans solde / Les conventions collectives / L’importance de garder un travail

S’arrêter de travailler

 

Votre vie quotidienne peut vous apparaître très compliquée surtout si vous avez plusieurs enfants et/ou en situation mono parentale.

Établir un journal de bord et le respecter vous éviteront d’être débordé par les nombreuses tâches que vous devez accomplir en tant que parent d’enfant malade. Vous pouvez établir une fiche pour chacun de vos enfants (malade et non malade) en classant vos tâches par ordre d’importance. Cela vous permettra de construire votre emploi du temps en fonction des priorités et des besoins de chacun sans oublier de garder du temps pour vous. Le rappel d’événements clés contribue à la sérénité de l’esprit. Vous pourrez alors mieux estimer ce qui dépasse vos capacités et demander de l’aide pour ce que vous ne pouvez pas faire vous-même.

Savoir vous adapter aux exigences de la situation et accepter l’imprévu.
Établir votre emploi du temps vous permet de pouvoir faire face au quotidien et de rester calme. Toutefois, des urgences ou accidents peuvent vous obliger à modifier votre planification. Vous devrez alors à nouveau établir des priorités en fonction de ce qui est essentiel pour les personnes que vous accompagnez. Par exemple, au lieu d’un bain ou d’une douche vous pourrez procéder à une toilette plus rapide. Pour ne pas nuire au bien-être de votre enfant vous prendrez toutefois le temps de le coiffer ou jouer avec lui.

Faire des pauses est essentiel pour rester efficace. Pour ne pas vous sentir submergé, sachez-vous éloigner de vos responsabilités pour un moment.

Une petite marche, un moment de sophrologie, de méditation, de respiration, un appel téléphonique à un ami , un tête à tête avec votre conjoint, vous permettront de retrouver votre motivation pour le reste de la journée. Dans ces moments-là, dites-vous que vous faites de votre mieux pour aider votre enfant et faites aussi preuve de bienveillance vis à vis de vous-même.

S’absenter de son travail, prendre un congé pour être disponible à 100% auprès de son enfant malade et de la famille

Dans la culture d’entreprise française, une demande de congé ou d’aménagement du temps de travail est souvent mal perçue. Le salarié demandeur peut souffrir d’une mauvaise image auprès de ses collègues, de ses supérieurs, voire de lui-même.

Ceci doit vous amener à bien préparer votre départ, mais aussi à améliorer votre communication, notamment avec le supérieur hiérarchique.

La meilleure manière d’éviter les malentendus et les incompréhensions est de parler honnêtement à votre supérieur hiérarchique. Ne déformez pas les mots, exprimez, dans les termes qui vous viennent, ce que vous traversez et ce que vous attendez de votre employeur. Expliquez-lui votre statut d’aidant et ce qu’il peut faire pour vous aider à vous y adapter.

Soyez ouvert et disposé à écouter toutes les propositions de votre interlocuteur. Ne venez pas avec une idée fixe. Les contraintes de l’entreprise doivent être prises en considération, et vous n’aurez peut-être pas toute la disponibilité que vous voulez.

Sondez la culture de votre entreprise et celles de vos supérieurs afin de vous assurer que vous aurez un retour positif. Si les mentalités ne vous paraissent pas encourageantes, sachez qu’un changement de culture de l’entreprise est nécessaire et qu’il ne peut venir que de très haut.

Revenir

La première absence correspond à l’annonce, vous n’avez pas choisi le moment, vous êtes sur le choc, mais en général tous votre entourage professionnel également. L’absence est généralement accepté par la hiérarchie, et l’entreprise s’organise.

Par contre cette pathologie ayant des traitement plutôt long, il est important d’informer clairement, et simplement votre entreprise. Une Demande d’ aménagement de votre temps de travail sera plus aisément acceptée si vous la formulez à une période où l’entreprise ne connaît pas une activité spécialement intense, si cela est possible. Ou si vous arriver à vous organiser avec des collègues compatissants. Proposer le télé travail, ce qui vous permettra de travailler en restant auprès de votre enfant.

Sachez qu’il est possible de négocier avec l’employeur les modalités d’adaptation des horaires lors de l’établissement du contrat de travail. Peu de gens y pensent, mais cela s’avère utile en cas de contraintes familiales.

Pour maintenir un contact avec l’entreprise pendant le congé et pallier à un sentiment d’éloignement du milieu professionnel, certaines entreprises mettent en place un dispositif d’informations pour les salariés absents. A défaut, essayez de rester en contact avec votre entreprise à travers un(e) collègue. Vous serez ainsi au courant de toute éventuelle évolution.

D’autres établissements proposent des entretiens systématiques avec le responsable hiérarchique afin de mieux intégrer l’employé après son absence. Cela est également l’occasion de discuter de la meilleure formule de reprise pour l’employé (temps plein, temps partiel…)

Le retour sera toujours plus facile pour les personnes ayant gardé un travail à temps partiel plutôt que celles qui sont parties en congé. C’est aussi un avantage pour trouver du travail dans une autre entreprise (ou administration…).

Au retour du congé, la loi prévoit de retrouver votre poste occupé avant ou un poste équivalent. Mais l’employeur peut, pour diverses contraintes, attribuer un poste dans des conditions très différentes de celles de l’emploi initial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *